Voyager lent: les bons conseils de Vanessa des Gambettes Sauvages

Voyager lent: les bons conseils de Vanessa des Gambettes Sauvages

Plus qu’une tendance, voyager est un état d’esprit. Il ne s'agit pas simplement de voyager lentement mais bien de volontairement prendre le temps de profiter autrement. Laisser la place au hasard, se perdre hors de sentiers battus… Vanessa des Gambettes Sauvages est un adepte de cette pratique. Cette créatrice d’ateliers de bricolage contemporain, passionnée de Suède pour son calme et la proximité de la nature que nous proposons, nous livre ses conseils pour un voyage lent dans les règles de l’art.

L’été est-il une saison clé pour se rappeler sur soi et pourquoi?

Pour la plupart d’entre nous, le rythme se ralentit en été. L’occasion idéale pour penser à soi, s’organiser des moments de détente en extérieur, avec ses proches mais aussi des moments seul.e.s.
C'est plus agréable que la nature se présente sous son meilleur jour: en général, une météo agréable, une abondance de fruits, de légumes et d'herbes, on retend son corps et on peut profiter de longues journées lumineuses. Tout ce dont on a besoin pour être heureux – se!

Quel type d’activité recommande-tu de faire pendant l’étape pour déconnecter et effectuer une réinitialisation complète?

Pour la première fois de ma vie, j’ai fait une retraite cet été, face à moi-même dans un cadre idyllique, les Cévennes. Se retrouver coupé du monde, où on ne se laisse pas soi-même et où on prend du temps pour ne rien faire de profiter de la nature qu'on offre, c'est vraiment le meilleur moyen de prendre du recul.

On devrait tous avoir le droit de s'offrir ce petit luxe quelques jours par an. Je suis promis que j’essayerais de faire chaque année.

Autre option: s’offrir un week-end dans une cabane type petite maison (sans réseau, c’est mieux), ça aide vraiment de faire le vide et retrouver le calme.

Rentrée scolaire est imminente, quels conseils donnerais-tu pour mieux se préparer à cette période intense de l’année?

Préparer tranquillement le retour afin que ce ne soit pas le choc dès le premier jour. Et une journée ou un week-end à soi, de préférence dans la nature, quelques semaines plus tard. Petite annonce que vous ne perdrez jamais le bénéfice des vacances dès les premiers jours et restez positif

Retrouvez Vanessa sur son blog Les Gambettes Sauvages.

Pour retrouver nos autres articles sur le thème du Slow Summer, c’est ici!